A la Une

Contentieux Dispromalt – Stade des Martyrs : Le règne de l’arbitraire

Contentieux Dispromalt – Stade des Martyrs : Le règne de l’arbitraire

Le torchon brûle entre la société Dispromalt, spécialisée dans l’affichage publicitaire, et le...

Les humeurs

Les humeurs

On ne cessera jamais de le dénoncer. La gestion opaque des deniers publics reste une...

Le président Kabila intervient ce samedi devant l’Assemblée générale de l’ONU

Le président Kabila intervient ce samedi devant l’Assemblée générale de l’ONU

Après Kananga où il a inauguré mardi dernier le forum sur la paix et le développement dans...

Transition sans Kabila : HRW pousse l’ONU à l’action

Transition sans Kabila : HRW pousse l’ONU à l’action

L’hypothèse d’une transition sans le président Kabila gagne de plus en plus du terrain. Elle a...

Laissés pour compte

Laissés pour compte

La République démocratique du Congo traverse l’une des crises la plus dangereuse de son...

Imprimer

Entre les deux Congo, un énorme puits de carbone exploré

Écrit par Rédaction. Publié dans Brèves

La transformation de ce carbone à des fins agricoles, pétrolières ou minières aurait des conséquences environnementales très lourdes, ont alerté les auteurs d'une étude publiée dans la revue Nature mercredi. 30 milliards de tonnes de dioxyde de carbone équivalant à 20 années d’émissions aux États-Unis, c’est la quantité colossale de carbone piégée dans une tourbière dont l’ampleur a été découverte puis précisée par des images satellites et des expéditions sur le terrain, a fait savoir l’équipe scientifique internationale dans un article publié dans la revue Nature. Le puits en question s’étend sous la région dite de la Cuvette centrale, en plein Bassin du Congo, le deuxième massif forestier du monde à cheval entre plusieurs pays d’Afrique centrale, du fleuve Congo au Congo-Brazzaville, jusque dans l’ouest de la République démocratique du Congo voisine. La zone humide, écologiquement si précieuse, car formée par la décomposition de végétaux sur une période de plusieurs milliers d’années, s’étend sur 55 000 mètres carrés et est d’une profondeur de six mètres. La plupart des tourbières, qui recouvrent environ 3% des superficies terrestres émergées, sont situées dans le nord du globe, en Sibérie, au Canada ou en Alaska, par exemple.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Dans le souci évident de contribuer efficacement à créer les conditions de l’émergence d’une classe moyenne, le secteur des Petites et moyennes entreprises constitue un secteur stratégique pour le...