Imprimer

Le dispositif sécuritaire renforcé au quartier Matshipisha de Lubumbashi

Écrit par Donatien Ngandu Mupompa le . Publié dans Faits divers

Dans la province du Haut-Katanga, le Commissariat provincial de la police a annoncé le renforcement du dispositif sécuritaire au quartier Matshipisha de la ville de Lubumbashi. Le nombre des éléments de la police a été revu à la hausse et les patrouilles qui n’étaient organisées que pendant la journée seront également nocturnes.

Selon le général Jean Bosco Galenga, commissaire provincial de la police, cette décision a pour objectif d’améliorer la sécurité des habitants de Matshipisha. Ces derniers feraient face à la recrudescence des cas d’insécurité depuis le début de la semaine.

A titre illustratif, des hommes armés ont tué en date du lundi 8 janvier 2017 un habitant de Matshipisha. Cela, au moment où ce dernier rentrait chez lui. Plusieurs vols à main armée ont également été signalés dans ce quartier depuis le même lundi.

Le commissaire provincial de la police met en cause les jeunes désœuvrés chassés des  carrières miniers et qui se concentrent de plus en plus à Mitshipisha. Il exhorte les habitants de Mitshipisha  à collaborer avec la police pour identifier ces jeunes afin de les mettre hors d’état de nuire.

L’insécurité bat son plein

Il sied de noter que depuis l’année passée, il y a un regain d’insécurité à Lubumbashi. Des bandits armés sèment la terreur dans plusieurs quartiers de cette ville. Les crépitements de balles y sont entendus presque chaque jour. Dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 septembre, par exemple, des bandits armés sont entrés dans une maison, au quartier Mampala, emportant des biens de valeurs.

Désemparée, la population de  cette ville demande aux autorités de mettre fin à cette insécurité. L’inspecteur provincial de la police du Haut-Katanga, le général Jean-Bosco Galenga, a déclaré à ce sujet : « Dans le système de sécurité, les premières dispositions sécuritaires sont prises par l’individu lui-même. La population qui se voit attaquée doit appeler tout de suite la police ». Il a reconnu la recrudescence d’insécurité à Lubumbashi. Les numéros que la police a mis à la disposition de la population sont les suivants: 099 964 60 60 - 081 964 60 60 - 085 964 60 60.

Articles récents

     La Chine d’aujourd’hui qui ressemble, pourrait-on dire, à la «poule aux œufs d’or», a une histoire teintée des tâches noires, des humiliations subies lors de la guerre de l’Opium et des incessantes...