A la Une

Une résolution musclée sur la RDC attendue

Une résolution musclée sur la RDC attendue

Au courant de cette semaine, plusieurs personnalités engagées dans la résolution de la...

Moscou soutient la mise en application de l’Accord de la Saint sylvestre

Moscou soutient la mise en application de l’Accord de la Saint sylvestre

Contrairement à toutes les spéculations qui ont circulé au sujet d’un éventuel soutien de...

Compte à rebours

Compte à rebours

A quarante-huit heures du délai butoir de la signature de l’arrangement particulier, qui...

Des charniers de plus

Des charniers de plus

Chaque jour qui passe, le drame du Grand Kasaï délivre un secret de plus. Après les huit...

Mafia à la CENI : détournement du contrat « Sitele »

Mafia à la CENI : détournement du contrat « Sitele »

Dans ses investigations sur la gestion à la Commission électorale nationale indépendante,...

Imprimer

Tintin s'offre une nouvelle jeunesse

Écrit par AFP. Publié dans Culture

La bande dessinée«Tintin au pays des Soviets » est sortie pour la première fois en couleur le mercredi 11 janvier 2017. Elle est disponible en librairie en France, en Belgique en Suisse et au Canada.

L'album colorisé bénéficiera d'un tirage exceptionnel de 300'000 exemplaires.D'aucuns crieront au sacrilège, d'autres salueront l'audace de cette innovation: «Tintin au pays des Soviets», la première aventure du jeune reporter à la houppette créée par Hergé en 1929, s'offre une nouvelle jeunesse. Elle se pare pour la première fois de couleurs.

Co-édité par Casterman et les éditions Moulinsart, ce Tintin revisité bénéficie d'une nouvelle couverture mettant l'accent sur le mouvement et la vitesse. On voit une course-poursuite entre une voiture pilotée par Tintin et un avion quand l'original montrait un Tintin debout et assez statique devant les murs du Kremlin.

Longtemps au purgatoire

Publié à l'origine dans les pages du Petit Vingtième, le supplément hebdomadaire pour la jeunesse du journal catholique belge Le Vingtième siècle, «Tintin au pays des Soviets» détonne dans l'oeuvre d'Hergé. Il a fallu attendre 1999 pour que cet album, viscéralement anticommuniste, intègre la collection officielle des 24 aventures de Tintin.

De l'après-guerre jusqu'à la fin des années 1990, «Tintin au Congo» était considéré comme le premier album de Tintin. Au purgatoire sinon aux oubliettes, «Tintin au pays des Soviets» était vu au mieux comme un intéressant témoignage historique. La version originale de «Tintin au pays des Soviets» est sortie en album en septembre 1930. Les 10'000 premiers exemplaires écoulés, Hergé s'était promis de redessiner cet album mais il n'en a jamais eu le temps.

Le travail de colorisation du seul album de Tintin resté en noir et blanc a commencé en 2014 à partir des planches originales. Il a été confié à Michel Bareau, directeur artistique des studios Hergé.

Lisibilité, action et humour

Opération marketing assurément (vendu 14,95 euros, l'album colorisé bénéficie d'un tirage exceptionnel de 300'000 exemplaires), le lancement de ce «nouveau» Tintin permet aussi de redécouvrir un personnage dont on croyait tout connaître.

Des détails peu visibles dans la version en noir et blanc apparaissent en pleine lumière grâce à la colorisation (dans des tons pastels). L'histoire y gagne en lisibilité, en action et en humour. Lire ou relire «Tintin au pays des Soviets» fait irrésistiblement penser aux films de Charlie Chaplin ou d'Harold Lloyd tant le rythme du récit est trépidant.

Au total, près de 240 millions d'albums de Tintin ont été écoulés dans le monde à ce jour. Depuis la mort d'Hergé, en 1983, aucun nouvel album de Tintin n'est paru. Mais un million d'ouvrages (en français) continuent de se vendre chaque année.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Ayant pris acte de l’état d’avancement du programme, les membres du Comité de Pilotage présents ont adopté, à l’unanimité, les listes des équipements présentés par les laboratoires concernés par le...