A la Une

Unanimité parmi les Congolais qui acceptent la faim pourvu que les élections se tiennent à fin 2017

Unanimité parmi les Congolais qui acceptent la faim pourvu que les élections se tiennent à fin 2017

Tenir les élections à fin 2017 est le credo entonné à l’unanimité par l’ensemble des Congolais...

Nouvelles preuves

Nouvelles preuves

Au-delà du fait que les tueries du Kasaï constituent une perte pour la nation, d’aucuns pensent...

Alexis Thambwe Mwamba:

Alexis Thambwe Mwamba: "Moïse Katumbi peut rentrer, mais…"

A quoi jouent les autorités de la RDC face au dossier Moïse Katumbi ? Dans une conférence de...

Ingérence extérieure ?

Ingérence extérieure ?

Un sit-in des Congolais, mobilisés autour de la Nouvelle classe politique et sociale (NCPS), a...

Transactions en dollars : Trump serre les vis

Transactions en dollars : Trump serre les vis

  L’administration Trump semble plus dure que lors celle de Barack Obama qui avait privilégié la...

Imprimer

Goma : Jean-Goubald Kalala et JB Mpiana, têtes d’affiche du Festival Amani

Écrit par Bienvenu Ipan. Publié dans Culture

En plus de ces grands noms de la musique congolaise, D.J Amarula et ses compères de la musique électronique des Grands Lacs vont également chanter la paix au cours de cette 4ème édition.

La ville de Goma, dans la province du Nord-Kivu, s’apprête à organiser, les 10, 11 et 12 février 2017 au collège Mwanga, le Festival Amani. Hier jeudi 12 janvier, les organisateurs ont annoncé les couleurs de cette quatrième édition qui se veut plus grande que les trois précédentes. C’était au cours d’une conférence de presse co-animée dans la salle de conférences de Trust Merchant Bank, située à Gombe.

Le promoteur du festival, Erick Delamott, a indiqué les trois pôles principaux de cette édition, à savoir les concerts, les villages associatifs humanitaires et la promotion de l’entrepreneuriat. Évoquant les concerts, il a indiqué que les trois jours de fête (les 10, 11 et 12 février) seront agrémentés par des musiciens locaux, régionaux, nationaux et internationaux. Deux grandes scènes caractérisent ces concerts, à savoir la musique moderne et celle traditionnelle.

Concernant les villages associatifs humanitaires, le promoteur du festival a fait savoir qu’il s’agit d’un cadre où seront accueillies des ONG humanitaires et toutes les autres associations pour passer leurs différents messages.

Parlant de la promotion de l’entrepreneuriat congolais, Erick Delamott a annoncé l’organisation d’un concours des jeunes entrepreneurs au terme duquel quatre meilleurs seront encouragés avec un prix de 1000 USD. Question de promouvoir la relance de leurs différentes activités.

 

Dans le but d’assurer la survie et le bon fonctionnement du festival qui est organisé chaque année à Goma, E. Delamott a épinglé l’organisation d’une activité sportive et d’une autre «after party ». L’activité sportive est en rapport avec un marathon (de 42 km en équipe de 6) dénommé « Ekiden ». La course partira du rond-point Signers-route km témoin-route Saké-rond-point Signers. Près de 510 coureurs et plus de 7000 spectateurs sont attendus le long du parcours. En signe de reconnaissance, le promoteur Erick Delamott a salué l’appui de sponsors et partenaires officiels du festival.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Sa Majesté Sanga Balende rate l’occasion de passer devant FC Renaissance. Elle a été tenue en échec par Don Bosco (1-1), en match de la 12ème journée des play-offs de la Linafoot. Elle totalise 14...