A la Une

Accord du 31 décembre: le G7 lance un appel à la mobilisation générale

Accord du 31 décembre: le G7 lance un appel à la mobilisation générale

25 ans après la marche des chrétiens en vue de l’instauration de la démocratie, le 16 février...

Martyrs de la démocratie

Martyrs de la démocratie

Les cris et chants des chrétiens tombés sous les balles de la soldatesque de Mobutu, le 16...

Caf-C2 : FC Renaissance joue sa qualification contre FC Akanda

Caf-C2 : FC Renaissance joue sa qualification contre FC Akanda

Le FC Renaissance du Congo doit impérativement gagner face àFC Akanda, pour valider son ticket...

Harcelé par la justice, le G7 soutient Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA

Harcelé par la justice, le G7 soutient Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA

Constatant le climat délétère qui prédomine dans toutes les provinces du pays, le G7 est...

Le gouvernement se dévoile : pas d’élections en 2017

Le gouvernement se dévoile : pas d’élections en 2017

  Programmer les élections pour un coût global estimé par la Ceni à 1,8 milliards Usd est loin...

  • Accord du 31 décembre: le G7 lance un appel à la mobilisation générale

    Accord du 31 décembre: le G7 lance un appel à la mobilisation générale

    vendredi 17 février 2017 10:31
  • Martyrs de la démocratie

    Martyrs de la démocratie

    vendredi 17 février 2017 09:11
  • Caf-C2 : FC Renaissance joue sa qualification contre FC Akanda

    Caf-C2 : FC Renaissance joue sa qualification contre FC Akanda

    vendredi 17 février 2017 07:15
  • Harcelé par la justice, le G7 soutient Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA

    Harcelé par la justice, le G7 soutient Antoine-Gabriel KYUNGU-wa-ku-MWANZA

    vendredi 17 février 2017 05:59
  • Le gouvernement se dévoile : pas d’élections en 2017

    Le gouvernement se dévoile : pas d’élections en 2017

    jeudi 16 février 2017 10:18
Imprimer

Nigeria: ouverture du procès d'un leader Pro-Biafra

Écrit par Rédaction. Publié dans Brèves

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-fareast-language:EN-US;} Le procès du leader indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu s'est ouvert mardi à Abuja, capitale du Nigeria, avant d'être immédiatement ajourné en attendant de nouvelles requêtes de la défense contre l'accusation.Chef du mouvement pour le Peuple Indigène du Biafra (IPOB), Nnamdi Kanu, est en détention depuis octobre 2015, une situation qui suscite la colère et des protestations de ses partisans dans le sud-est du pays.

Il est accusé, avec trois autres membres du mouvement, de rassemblements illégaux, de trahison et de conspiration contre l'Etat, et de terrorisme.Les velléités séparatistes parmi les Igbo, majoritaires dans le sud-est du Nigeria, ont pris de l'ampleur après l'arrestation de Kanu et ont provoqué des affrontements sanglants avec les forces de sécurité.

La sécession du Biafra, sept ans après l'indépendance du Nigeria, avait débouché sur un conflit féroce de trois ans (1967-70) et la mort d'environ un million de personnes, beaucoup ayant succombé à la maladie et à la famine.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir