A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Mines : Burey Gold devient Amani Gold

Écrit par Rédaction le . Publié dans Brèves

Burey Gold, compagnie minière active sur le projet aurifère Giro, en RD Congo, a changé son nom en «Amani Gold». Le changement de nom a pris effet le 30 décembre 2016, date à partir de laquelle les actions de la société ont commencé à être négociées sous le nouveau symbole «ANL», sur la bourse ASX. En novembre dernier, la compagnie a conclu un accord avec la société émiratie Medidoc FZE, pour acquérir une participation de 60% dans le projet Tendao. Cette transaction lui permet de renforcer sa présence dans la ceinture de roches vertes de Kilo-Moto où se situe le projet Giro. Le projet Tendao comprend cinq permis d'exploration couvrant au total 1 456 km2 au Nord-est de la RD Congo. Quant au projet Giro, il est situé à seulement 30 km du projet aurifère de classe mondiale Kibali, propriété de Randgold Resources et porteur d’une ressource de l'ordre de 17 millions d’onces d'or.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.