A la Une

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Alternance démocratique : Un front de résistance est né à Paris

Au moment où la crise politique s’enlise, des mouvements citoyens et quelques personnalités ont...

La résistance s’organise

La résistance s’organise

Une stratégie commune pour obtenir le départ du régime de Kinshasa avant la fin de l’année, voilà...

Meurtre de deux experts onusiens : Washington exige une « enquête complète »

Meurtre de deux experts onusiens : Washington exige une « enquête complète »

Le dernier rapport des Nations unies sur la RDC, rendu public le dimanche 13 août et présenté...

Toute la vérité

Toute la vérité

Les violences et violations des droits de l’Homme en République démocratique du Congo ont pris...

3ème dialogue : l’UDPS non partante

3ème dialogue : l’UDPS non partante

Après avoir secoué dans tous les sens l’UDPS par la nomination de Samy Badibanga, suivie de celle...

Imprimer

ESU : les chefs d’établissements appelés au respect des textes réglementaires

Écrit par L.P.. Publié dans Online Dépêches

Le directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Labana Lasay-Abar, a appelé, lundi 9 janvier, les chefs d’établissements publics de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) de Kinshasa, à faire preuve de modèle de bonne gouvernance et de respect des textes réglementaires de ce secteur.

Le directeur de cabinet a présidé, à l’attention de ces derniers, une séance d’information en prévision de la rencontre prévue ce mercredi 11 janvier, entre le ministre de tutelle, le vice-ministre et la communauté universitaire de Kinshasa.

Le respect du calendrier académique 2016-2017, de différentes quotités conformément à l’« instruction académique 018 » et d’une mission d’audit à diligenter dans ce secteur, ont été rappelés  aux chefs d’établissements de Kinshasa.

Le recteur de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), Daniel Ngoma-Ya-Nzuzi, en sa qualité de président de la conférence des chefs d’établissements de Kinshasa, a salué l’initiative d’une telle rencontre axée sur les enjeux et les défis des universités et instituts supérieurs de la ville de Kinshasa.

Pour rappel, les textes réglementaires font état de la logique de la « semestrialisation » des enseignements telle que voulue par l’instruction 018 portant directives pour l’année académiques 2016-2017.

Cette disposition va permettre aux étudiants de bien s’appliquer aux enseignements et de bien les appliquer. Les matières prévues pour le premier semestre seront données au premier semestre, y compris les évaluations.

Les chefs d’établissements doivent veiller à ce que le délai légal de dépôt de monographies et de mémoires des étudiants soit d’un mois avant la défense.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

C’est le gouverneur intérimaire du Sud-Kivu, Gabriel Kalonda, qui a déclaré officiellement l’épidémie de choléra dans sa province. Deux décès sont enregistrés jusque-là. Un comité de crise a été mis...