A la Une

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Loi électorale révisée : dernière ligne droite au Sénat

Hier jeudi, le président du Sénat Léon Kengo wa Dondo a donné des orientations dont la...

Un démineur ?

Un démineur ?

Généralement considéré comme une chambre des sages, le Sénat pourrait-il prendre de la hauteur...

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Décrispation politique : Kinshasa dans le viseur de l’UE

Lundi dernier, le Conseil européen s’est penché sur le dossier de la République démocratique du...

2018, espoirs permis

2018, espoirs permis

L’espoir fait vivre. Dans le domaine économique comme dans le domaine politique, les perspectives...

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

Loi électorale révisée au Sénat: Ça passe ou ça casse

La Sénat a entamé, lundi, l’examen du projet de révision de la loi électorale, lequel a été...

Imprimer

ESU : les chefs d’établissements appelés au respect des textes réglementaires

Écrit par L.P. le . Publié dans Online Dépêches

Le directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Labana Lasay-Abar, a appelé, lundi 9 janvier, les chefs d’établissements publics de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) de Kinshasa, à faire preuve de modèle de bonne gouvernance et de respect des textes réglementaires de ce secteur.

Le directeur de cabinet a présidé, à l’attention de ces derniers, une séance d’information en prévision de la rencontre prévue ce mercredi 11 janvier, entre le ministre de tutelle, le vice-ministre et la communauté universitaire de Kinshasa.

Le respect du calendrier académique 2016-2017, de différentes quotités conformément à l’« instruction académique 018 » et d’une mission d’audit à diligenter dans ce secteur, ont été rappelés  aux chefs d’établissements de Kinshasa.

Le recteur de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), Daniel Ngoma-Ya-Nzuzi, en sa qualité de président de la conférence des chefs d’établissements de Kinshasa, a salué l’initiative d’une telle rencontre axée sur les enjeux et les défis des universités et instituts supérieurs de la ville de Kinshasa.

Pour rappel, les textes réglementaires font état de la logique de la « semestrialisation » des enseignements telle que voulue par l’instruction 018 portant directives pour l’année académiques 2016-2017.

Cette disposition va permettre aux étudiants de bien s’appliquer aux enseignements et de bien les appliquer. Les matières prévues pour le premier semestre seront données au premier semestre, y compris les évaluations.

Les chefs d’établissements doivent veiller à ce que le délai légal de dépôt de monographies et de mémoires des étudiants soit d’un mois avant la défense.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’attaque menée la semaine dernière contre une base de la Monusco dans l’Ituri, sur la route de Mbau Kamango, continue à susciter de nombreuses questions. Malgré les promesses d’enquête, connaîtra-t-on...