A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

ESU : les chefs d’établissements appelés au respect des textes réglementaires

Écrit par L.P. le . Publié dans Online Dépêches

Le directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Labana Lasay-Abar, a appelé, lundi 9 janvier, les chefs d’établissements publics de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) de Kinshasa, à faire preuve de modèle de bonne gouvernance et de respect des textes réglementaires de ce secteur.

Le directeur de cabinet a présidé, à l’attention de ces derniers, une séance d’information en prévision de la rencontre prévue ce mercredi 11 janvier, entre le ministre de tutelle, le vice-ministre et la communauté universitaire de Kinshasa.

Le respect du calendrier académique 2016-2017, de différentes quotités conformément à l’« instruction académique 018 » et d’une mission d’audit à diligenter dans ce secteur, ont été rappelés  aux chefs d’établissements de Kinshasa.

Le recteur de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), Daniel Ngoma-Ya-Nzuzi, en sa qualité de président de la conférence des chefs d’établissements de Kinshasa, a salué l’initiative d’une telle rencontre axée sur les enjeux et les défis des universités et instituts supérieurs de la ville de Kinshasa.

Pour rappel, les textes réglementaires font état de la logique de la « semestrialisation » des enseignements telle que voulue par l’instruction 018 portant directives pour l’année académiques 2016-2017.

Cette disposition va permettre aux étudiants de bien s’appliquer aux enseignements et de bien les appliquer. Les matières prévues pour le premier semestre seront données au premier semestre, y compris les évaluations.

Les chefs d’établissements doivent veiller à ce que le délai légal de dépôt de monographies et de mémoires des étudiants soit d’un mois avant la défense.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.