A la Une

Bon pour le placard

Bon pour le placard

Sous le soleil, la trahison n’a jamais payé. Car, à fin de compte, comme dans un film de...

Les non-dits de la signature de l’arrangement particulier du palais du peuple: des traîtres trahis

Les non-dits de la signature de l’arrangement particulier du palais du peuple: des traîtres trahis

La MP et ses nouveaux alliés débauchés dans le Rassemblement ont réussi leur show jeudi au...

Arrangement particulier : J. Kabila torpille la résolution  2348 du Conseil de sécurité

Arrangement particulier : J. Kabila torpille la résolution 2348 du Conseil de sécurité

La cérémonie de signature de l’arrangement particulier à l’Accord du 31 décembre 2016 a bel et...

Signature ce jeudi  de l'arrangement particulier: le chef de l’Etat s'engage dans l’exclusion

Signature ce jeudi de l'arrangement particulier: le chef de l’Etat s'engage dans l’exclusion

C’est loin du Centre interdiocésain et sans la Cenco que le Parlement a choisi de faire signer ce...

Enrôlement des électeurs dans les aires opérationnelles 3 et 4: Kasaï et Kasaï Central non concernés

Enrôlement des électeurs dans les aires opérationnelles 3 et 4: Kasaï et Kasaï Central non concernés

L’opération d’enrôlement des électeurs démarre, ce dimanche 30 avril 2017, dans les aires...

Imprimer

CAN 2017 : Junior Kabananga absent de la liste officielle de la CAF

Écrit par Armel Langanda. Publié dans Sports

L’international congolais, Junior Kabananga d’Astana au Kazakhstan, ne jouera pas la CAN 2017 avec les Léopards. Son nom ne figure pas sur la liste officielle de la CAF, publiée le lundi 9 janvier 2017.

A quatre jours du démarrage de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations Total Gabon 2017, la Confédération africaine de football (CAF) vient de publier les listes définitives de toutes les seize sélections qualifiées. A la surprise générale, le nom de Junior Kabananga d’Astana/Kazakhstan ne figure pas sur la liste des Léopards, alors qu’il a été retenu par le sélectionneur principal, Jean-Florent Ibenge.

Pour des raisons stratégiques, le sélectionneur des Léopards Jean-Florent Ibenge avait préféré une liste de 24 Léopards. Junior Kabananga faisait bel et bien parti du groupe. A en croire une source proche de la sélection, le coach aurait levé l’option de rappeler Junior Kabananga suite à la petite blessure de Dieumerci Mbokani. C’est pour cette raison qu’il a préféré publier une liste des 24 Léopards au lieu de 23 comme exigé par la CAF.

Par conséquent, l’attaquant congolais d’Astana est dans l’obligation de faire ses valises pour rentrer dans son club au Kazakhstan. Une fois de plus, Junior Kabananga vient de rater sa chance de jouer la Coupe d’Afrique des nations sous le maillot de l’équipe nationale de la RDC. En l’absence de Bolaisie, Ibenge va désormais compter, en attaque, sur Bakambu, Mbokani, Mubele, Botaka, Bokila et Bolingi.

Les Léopards de la RDC démarrent la Coupe d’Afrique des nations « Gabon Total 2017 » contre les Lions de l’Atlas du Maroc, le lundi 16 janvier 2017, au stade d’Oyem, au Gabon. Un match qu’il faudrait prendre très au sérieux pour se mettre à l’abri avant la deuxième journée qui s’annonce rude face aux Eléphants de la Côte d’Ivoire.

Les Léopards seront en face d’une jeune équipe marocaine absente sur la scène africaine lors de deux dernières éditions successives de la CAN. Sur papier, l’équipe d’Ibenge, composée dans la majeure partie des joueurs évoluant en Europe, part favorite pour cette rencontre de la première journée du groupe C.

Ibenge optimiste

A en croire le coach Ibenge, la RDC se trouve dans un groupe à haut risque qui a en son sein, le tenant du titre (la Côte d’Ivoire). Avant d’affronter les Eléphants le 20 janvier pour le compte de la deuxième journée, le coach Ibenge compte remporter son premier match pour éviter le pire.

Sans doute, les Marocains comptent sur l’expertise de leur entraîneur, le français Hervé Renard. Ce dernier a remporté la dernière CAN avec les Eléphants de la Côte d’Ivoire. Un entraîneur expérimenté qui fait toujours des bons résultats. Ça sera un duel des entraîneurs qui se croiseront pour la deuxième fois dans une phase finale de la CAN. En demi-finale de la CAN 2015, la Côte d’Ivoire a battu la RDC sur le score de 3-1.

Dans le même groupe, la Côte d’Ivoire croisera le Togo le même jour en première explication dans les mêmes installations sportives. Dirigée par le Français Michel Dussuyer, la sélection Ivoirienne garde son optimisme de pouvoir défendre son titre. Face aux Eperviers supervisés par un autre Français, Claude Le Roy, la balance reste penchée du côté ivoirien vu la qualité des joueurs que compte le technicien français.                                              

Encadré

Le calendrier de la CAN 2017

1ere journée :

14 janvier – Groupe A

Gabon – Guinée-Bissau, 17h à Libreville

Burkina Faso – Cameroun, 20h à Libreville

 

15 janvier – Groupe B

Algérie – Zimbabwe, 17h à Franceville

Tunisie – Sénégal, 20h à Franceville

 

16 janvier – Groupe C

Côte d’Ivoire – Togo, 17h à Oyem

RD Congo – Maroc, 20h à Oyem

 

17 janvier – Groupe D

Ghana – Ouganda, 17h Port-Gentil

Mali – Égypte, 20h Port-Gentil

 

2eme journée :

18 janvier – Groupe A

Gabon – Burkina Faso, 17h à Libreville

Cameroun – Guinée-Bissau, 20h à Libreville

 

19 janvier – Groupe B

Algérie – Tunisie, 17h à Franceville

Sénégal – Zimbabwe, 20h à Franceville

 

20 janvier – Groupe C

Côte d’Ivoire – RD Congo, 17h à Oyem

Maroc – Togo, 20h à Oyem

 

21 janvier – Groupe D

Ghana – Mali, 17h à Port-Gentil

Égypte – Ouganda, 20h à Port-Gentil

 

3eme journée :

22 janvier – Groupe A

Cameroun – Gabon, 20h à Libreville

Guinée-Bissau – Burkina Faso, 20h à Franceville

 

23 janvier – Groupe B

Sénégal – Algérie, 20h à Franceville

Zimbabwe – Tunisie, 20h à Libreville

 

24 janvier – Groupe C

Maroc – Côte d’Ivoire, 20h à Oyem

Togo – RD Congo, 20h à Port-Gentil

 

25 janvier – Groupe D

Égypte – Ghana, 20h à Port-Gentil

Ouganda – Mali, 20h à Oyem

 

Quarts de finale : 28 et 29 janvier

Demi-finales : 1er et 2 février

Match pour la 3ème place : 4 février

Finale : 5 février.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Pendant que les acteurs politiques signaient ostentatoirement hier au Parlement l’arrangement particulier à l’Accord de la saint-Sylvestre, les évêques de la Conférence épiscopale nationale du...