A la Une

Des experts chinois et congolais évaluent les projets financés par Exim Bank

Des experts chinois et congolais évaluent les projets financés par Exim Bank

Des relations économiques entre la RDC et la Chine sont au beau fixe. Les deux parties...

La maffia s’installe à la CENI

La maffia s’installe à la CENI

La Rédaction du journal Le Potentiel a mené des investigations sur la gestion à la...

Répartition des postes ministériels : chaudes empoignades entre MP et Rassemblement

Répartition des postes ministériels : chaudes empoignades entre MP et Rassemblement

Mardi, c’était la trêve au Centre interdiocésain où se tiennent les travaux sur l’arrangement...

Matungulu et Kiakwama chez Félix Tshisekedi

Matungulu et Kiakwama chez Félix Tshisekedi

Au Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, l’heure est au...

Massacres et fosses communes de Tshimbulu : Kinshasa dans le collimateur de la justice internationale

Massacres et fosses communes de Tshimbulu : Kinshasa dans le collimateur de la justice internationale

On a connu le drame du Kasaï à travers la vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux. Et...

Imprimer

Kwilu : vulgarisation de la nouvelle loi portant statut des agents de l’Etat

Écrit par ACP/LP. Publié dans Provinces

Le service urbain de la Fonction publique organise une campagne de vulgarisation de la loi n°16/013 du 15 juillet 2016, portant statut des agents de carrière des services publics de l’Etat, qui remplace la loi du 17 juillet 1981.

Selon le chef de service à la Fonction publique à Kikwit, dans la province du Kwilu, Roger Mungila Kitambala, cette loi apporte plusieurs innovations, notamment dans le processus du recrutement. Celui-ci  doit se faire pour pourvoir aux postes vacants tout en respectant l’organigramme de chaque service. Les candidats sont obligés de passer par un test de recrutement.

Pour débuter la carrière, le candidat ayant satisfait au test commencera par une période probatoire de trois mois, pour les grades inférieurs et de six mois pour les grades supérieurs.

L’innovation concerne également l’âge de la retraite qui passe de trente ans de service à trente-cinq et de 60 ans d’âge à 65. Le chef de service a souligné également que cette loi permettra le rajeunissement de l’administration publique en République démocratique du Congo, avant d’informer que le manque de moyens de la part du gouvernement est à la base du vieillissement de cette administration.

Il a, enfin, annoncé la parution du premier numéro du journal du fonctionnaire dans lequel on trouve à la « Une », le lancement de l’opération du rajeunissement de l’administration publique.

Cette campagne de vulgarisation de la loi qui a débuté par la mairie, s’est poursuivie dans les communes de Kazamba, Lukemi, Nzinda et se terminera par la commune de Lukolela.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Deux véhicules transportant des sacs de maïs en provenance de kasumbalesa ont été incendiés mardi 21 mars par des jeunes en colère au quartier Matshipisha dans la commune Katuba  (Lubumbashi)....