A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Kwilu : vulgarisation de la nouvelle loi portant statut des agents de l’Etat

Écrit par ACP/LP le . Publié dans Provinces

Le service urbain de la Fonction publique organise une campagne de vulgarisation de la loi n°16/013 du 15 juillet 2016, portant statut des agents de carrière des services publics de l’Etat, qui remplace la loi du 17 juillet 1981.

Selon le chef de service à la Fonction publique à Kikwit, dans la province du Kwilu, Roger Mungila Kitambala, cette loi apporte plusieurs innovations, notamment dans le processus du recrutement. Celui-ci  doit se faire pour pourvoir aux postes vacants tout en respectant l’organigramme de chaque service. Les candidats sont obligés de passer par un test de recrutement.

Pour débuter la carrière, le candidat ayant satisfait au test commencera par une période probatoire de trois mois, pour les grades inférieurs et de six mois pour les grades supérieurs.

L’innovation concerne également l’âge de la retraite qui passe de trente ans de service à trente-cinq et de 60 ans d’âge à 65. Le chef de service a souligné également que cette loi permettra le rajeunissement de l’administration publique en République démocratique du Congo, avant d’informer que le manque de moyens de la part du gouvernement est à la base du vieillissement de cette administration.

Il a, enfin, annoncé la parution du premier numéro du journal du fonctionnaire dans lequel on trouve à la « Une », le lancement de l’opération du rajeunissement de l’administration publique.

Cette campagne de vulgarisation de la loi qui a débuté par la mairie, s’est poursuivie dans les communes de Kazamba, Lukemi, Nzinda et se terminera par la commune de Lukolela.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.