A la Une

Signature ce jeudi  de l'arrangement particulier: le chef de l’Etat s'engage dans l’exclusion

Signature ce jeudi de l'arrangement particulier: le chef de l’Etat s'engage dans l’exclusion

C’est loin du Centre interdiocésain et sans la Cenco que le Parlement a choisi de faire signer ce...

Enrôlement des électeurs dans les aires opérationnelles 3 et 4: Kasaï et Kasaï Central non concernés

Enrôlement des électeurs dans les aires opérationnelles 3 et 4: Kasaï et Kasaï Central non concernés

L’opération d’enrôlement des électeurs démarre, ce dimanche 30 avril 2017, dans les aires...

Réplique de la Cenco à la MP : les Congolais sont à Dieu

Réplique de la Cenco à la MP : les Congolais sont à Dieu

Entre la Majorité présidentielle (MP) et la Cenco des piques commencent à prendre des allures...

J. Kabila: deux fers au feu,  Diplomatie de sape, Anéantissement de l’Opposition

J. Kabila: deux fers au feu, Diplomatie de sape, Anéantissement de l’Opposition

Après avoir passé avec succès le cap du 19 décembre 2016, alors que tous les indicateurs...

RDC: La Communauté humanitaire lance un appel de fonds pour 64,5 millions USD

RDC: La Communauté humanitaire lance un appel de fonds pour 64,5 millions USD

Pour répondre aux besoins de quelque 731 000 personnes ciblées dans le Grand Kasaï, en majorité...

Imprimer

Kwilu : vulgarisation de la nouvelle loi portant statut des agents de l’Etat

Écrit par ACP/LP. Publié dans Provinces

Le service urbain de la Fonction publique organise une campagne de vulgarisation de la loi n°16/013 du 15 juillet 2016, portant statut des agents de carrière des services publics de l’Etat, qui remplace la loi du 17 juillet 1981.

Selon le chef de service à la Fonction publique à Kikwit, dans la province du Kwilu, Roger Mungila Kitambala, cette loi apporte plusieurs innovations, notamment dans le processus du recrutement. Celui-ci  doit se faire pour pourvoir aux postes vacants tout en respectant l’organigramme de chaque service. Les candidats sont obligés de passer par un test de recrutement.

Pour débuter la carrière, le candidat ayant satisfait au test commencera par une période probatoire de trois mois, pour les grades inférieurs et de six mois pour les grades supérieurs.

L’innovation concerne également l’âge de la retraite qui passe de trente ans de service à trente-cinq et de 60 ans d’âge à 65. Le chef de service a souligné également que cette loi permettra le rajeunissement de l’administration publique en République démocratique du Congo, avant d’informer que le manque de moyens de la part du gouvernement est à la base du vieillissement de cette administration.

Il a, enfin, annoncé la parution du premier numéro du journal du fonctionnaire dans lequel on trouve à la « Une », le lancement de l’opération du rajeunissement de l’administration publique.

Cette campagne de vulgarisation de la loi qui a débuté par la mairie, s’est poursuivie dans les communes de Kazamba, Lukemi, Nzinda et se terminera par la commune de Lukolela.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

C’est loin du Centre interdiocésain et sans la Cenco que le Parlement a choisi de faire signer ce jeudi l’arrangement particulier à l’Accord du 31 décembre 2016. Les présidents de deux Chambres...