A la Une

Bon pour le placard

Bon pour le placard

Sous le soleil, la trahison n’a jamais payé. Car, à fin de compte, comme dans un film de...

Les non-dits de la signature de l’arrangement particulier du palais du peuple: des traîtres trahis

Les non-dits de la signature de l’arrangement particulier du palais du peuple: des traîtres trahis

La MP et ses nouveaux alliés débauchés dans le Rassemblement ont réussi leur show jeudi au...

Arrangement particulier : J. Kabila torpille la résolution  2348 du Conseil de sécurité

Arrangement particulier : J. Kabila torpille la résolution 2348 du Conseil de sécurité

La cérémonie de signature de l’arrangement particulier à l’Accord du 31 décembre 2016 a bel et...

Signature ce jeudi  de l'arrangement particulier: le chef de l’Etat s'engage dans l’exclusion

Signature ce jeudi de l'arrangement particulier: le chef de l’Etat s'engage dans l’exclusion

C’est loin du Centre interdiocésain et sans la Cenco que le Parlement a choisi de faire signer ce...

Enrôlement des électeurs dans les aires opérationnelles 3 et 4: Kasaï et Kasaï Central non concernés

Enrôlement des électeurs dans les aires opérationnelles 3 et 4: Kasaï et Kasaï Central non concernés

L’opération d’enrôlement des électeurs démarre, ce dimanche 30 avril 2017, dans les aires...

Imprimer

SANRU asbl remet des matériels roulants au ministère de la Santé

Écrit par CK . Publié dans Société

Les programmes spécialisés du ministère de la Santé publique viennent de bénéficier d’un lot important des matériels roulants, don de SANRU asbl qui vise à renforcer la mobilité du personnel travaillant dans le cadre de lutte contre le paludisme et le VIH/SIDA. D’autres bénéficiaires sont également concernés par ce don, fruit du financement du Fonds mondial.

Le siège de SANRU asbl situé à Kinshasa, dans la commune de la Gombe, a connu une ambiance particulière le vendredi 9 décembre dernier. En effet, les responsables de cette asbl qui s’occupe de la promotion et l’amélioration de la santé des personnes vivant dans des milieux défavorisés ont procédé à la remise officielle d’un lot important de matériels roulants aux Programmes spécialisés du ministère de la Santé (PNLS, PNMLD, DSNIS). Les divisions provinciales de la santé, les Zones de santé ainsi que les sous récipiendaires (CIELS, UCOP+) font également partie des bénéficiaires de cette dotation composée, entre autres, de 67 véhicules, 406 motos, 82 hors bords et 74 speed boat.

Ainsi, un lot de 9 véhicules a été remis aux partenaires et Directions de programme à Kinshasa tandis que le reste du lot sera progressivement expédié dans les 26 provinces de la RDC. 

 

Il revient des responsables de SANRU asbl que ces matériels sont rendus disponibles en vue de faciliter l’acheminement des intrants et la supervision dans les Zones de santé.

 

Cette remise de matériels roulants qui s’inscrit dans la ligne droite de la politique du Gouvernement axé, notamment sur la décentralisation et le développement du système de santé a eu lieu en présence des responsables du ministère de la Santé, de SANRU asbl et du Fonds mondial.

 

Combler le déficit logistique

 

S’exprimant tour à tour à l’occasion, Felix Minuku Kinzonzi, directeur exécutif adjoint de SANRU,  a remercié l’agence des Nations Unies, UNOPS pour son appui logistique ainsi que le Fonds Mondial qui a permis la réalisation de ce projet. Il a souligné que la dotation actuelle servira à combler le déficit logistique auquel fait face le ministère de la Santé  en vue du bon fonctionnement et la mobilité pour la coordination et la supervision des interventions par les différents acteurs et bénéficiaires.

 

Pour sa part, M. Nicolas Farçy, délégué du Fonds Mondial, a remercié aussi le ministère de la Santé publique pour les efforts consentis pour l’accompagnement de la mise en œuvre du Projet Fonds Mondial pour la lutte contre le paludisme et le VIH/TB. Aussi, a-t-il saisi cette occasion pour adresser un plaidoyer en vue de l’accélération du décaissement du fonds de contrepartie du Gouvernement dans cette lutte.

 

De son côté, le Secrétaire général à la Santé publique, Dr Mukengeshayi Kupa, a témoigné sa gratitude envers le Fonds Mondial pour le soutien qu’il apporte au développement du secteur de la santé, spécifiquement en ce qui concerne l’accès des populations congolaises aux interventions pertinentes de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et la Malaria. Avant d’exhorter tous les bénéficiaires à une gestion responsables de ces matériels roulants.

 

En tant que principal récipiendaire des subventions du Fonds Mondial, SANRU asbl qui est un partenaire-clé dans le développement de système de santé en RDC, réalise ses actions de lutte contre le paludisme en appui à l’offre du paquet d’activités de routine de lutte contre le paludisme dans 5.669 formations sanitaires de 308 Zones de santé (ZS) avec une population couverte de 44.391.132 habitants dans toutes les 26 provinces de la RDC.

 

Quant aux activités de lutte contre le VIH/SIDA, SANRU se structure dans les formations sanitaires de 129 ZS pour une population couverte de plus de 22.481.368 habitants dans les provinces du Kongo Central, Kasai, Kasai central, Kasai Oriental, Lomami, Sankuru, Tanganyika, Lualaba, Haut Katanga, Haut-Lomami, Kwango, Kwilu, Mai-Ndombe.

 

Le Fonds Mondial est un partenaire-clé du MSP de la RDC, engagé depuis 2003 dans les investissements stratégiques pour soulager le fardeau de 3 maladies qui entretiennent la pauvreté, à savoir le Sida, la Tuberculose et la Malaria.

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Pendant que les acteurs politiques signaient ostentatoirement hier au Parlement l’arrangement particulier à l’Accord de la saint-Sylvestre, les évêques de la Conférence épiscopale nationale du...