A la Une

24 avril 2017 : grande sortie politique de Félix Tshisekedi

24 avril 2017 : grande sortie politique de Félix Tshisekedi

La date du 24 avril est historique. Il y a 27 ans, jour pour jour, le peuple gagnait la...

Loin de résoudre la crise, la SADC est venue l’attiser

Arrivée à Kinshasa dans le cadre d’une mission de bons offices pour décanter la situation de...

Le décor de la crise conglaise

Le décor de la crise conglaise

Nommé pour succéder à Samy Badibanga, le Premier ministre Bruno Tshibala n’a pas encore pris ses...

Priorité de Bruno Tshibala : débaucher dans le Rassemblement

Priorité de Bruno Tshibala : débaucher dans le Rassemblement

Pourquoi, deux semaines après sa nomination ,Bruno Tshibala n’arrive pas à boucler définitivement...

Le Potentiel n° 7000

Le Potentiel n° 7000

  Ce jeudi, 20 avril 2017, coïncide avec la parution de la 7000ème édition du quotidien Le...

Imprimer

Otis Ngoma suspendu pour avoir abandonné la sélection nationale (U20)

Écrit par Armel L. Publié dans Sports

Le sélectionneur national des Léopards de moins de vingt ans vient d’être suspendu par la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Il a abandonné l’équipe nationale en Afrique du Sud où elle participe au tournoi de la COSAFA CUP, au profit de son club le Daring Club Motema Pembe.

C’est dans la nuit du samedi 10 décembre que le coach Otis Ngoma est rentré au pays. C’était pour superviser la rencontre DCMP–Renaissance prévue le dimanche 11 décembre au stade des Martyrs, pour le compte de la 14è journée du championnat national. Match qui s’est soldé sur le score de 3-2 en sa faveur de DCMP.

Selon la FECOFA, c’est un acte qui traduit une négligence totale de la part d’Otis Ngoma qui était censé coacher les Léopards en Afrique du Sud sans interruption. Le président de la FECOFA, Constant Omari, reconnait avoir ordonné la suspension de l’entraîneur Otis Ngoma. Il déclare :      « J’ai instruit la fédération de prendre des mesures conservatoires contre le coach. J’ai instruit qu’il soit suspendu en attendant mon arrivée. Nous avons des familles mais l’équipe nationale est au-dessus de tout. Ce qu'il a fait, c’est de l’incivisme au plus haut niveau», a déclaré le président Omari sur les ondes de la radio Top Congo.

Selon la même source, le chargé de communication du DCMP, Rainier-Patrice Mangenda, a fustigé la décision de la FECOFA. Selon son propos, Otis Ngoma a bel et bien été autorisé de retourner au pays pour coacher son club.

«Le DCMP est muni de toutes les autorisations possibles pour que l’entraîneur Otis Ngoma revienne à Kinshasa. Nous avons donné toutes les garanties à la fédération pour qu’aussitôt après le match qu’il puisse retourner en Afrique du Sud pour rejoindre l’équipe nationale U20».

La situation devient critique, car la lettre de la FECOFA datée du 9  décembre, autorise Otis Ngoma de rentrer au pays. Chose étonnante, cette lettre a été annulée le lendemain. Donc, Otis ne devrait plus revenir au pays pour diriger le match DCMP-Renaissance. Il reste suspendu jusqu’à nouvel ordre.

Sous la direction du sélectionneur adjoint Eric Tshibasu, la RDC croise la Zambie ce mercredi 14 décembre en demi-finale de la COSAFA CUP. Elle a battu le Malawi (1-0) en quarts de finale.

L’autre demi-finale se jouera le même mercredi entre l’Angola et l’Afrique du Sud, pays organisateur.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

La date du 24 avril est historique. Il y a 27 ans, jour pour jour, le peuple gagnait la bataille de la démocratie en contraignant feu président Mobutu à s’ouvrir à la démocratie.