A la Une

Application de l’accord inclusif : les prolongations

Application de l’accord inclusif : les prolongations

Les choses tirent en longueur au siège de la Cenco où chaque jour de nouvelles exigences...

CAN 2017 : la RDC et la Côte d’Ivoire se séparent dos à dos (2-2)

CAN 2017 : la RDC et la Côte d’Ivoire se séparent dos à dos (2-2)

Bonne opération pour la RDC qui a évité la défaite face à la Côte d’Ivoire (2-2). Tout se...

Sassou à la rescousse de la CENCO

Sassou à la rescousse de la CENCO

Agacés par les manœuvres dilatoires des parties signataires de l’Accord du 31 décembre 2016,...

RDC: langage des sourds entre MP et Rassemblement

RDC: langage des sourds entre MP et Rassemblement

Entre la Majorité présidentielle et le Rassemblement, c’est la guerre des postes au sein des...

CAN 2017 : la RDC joue sa qualification face à la Côte d’Ivoire

CAN 2017 : la RDC joue sa qualification face à la Côte d’Ivoire

Les Léopards ont besoin d’une deuxième victoire en vue d’arracher la qualification pour les...

  • Application de l’accord inclusif : les prolongations

    Application de l’accord inclusif : les prolongations

    samedi 21 janvier 2017 12:14
  • CAN 2017 : la RDC et la Côte d’Ivoire se séparent dos à dos (2-2)

    CAN 2017 : la RDC et la Côte d’Ivoire se séparent dos à dos (2-2)

    samedi 21 janvier 2017 07:15
  • Sassou à la rescousse de la CENCO

    Sassou à la rescousse de la CENCO

    vendredi 20 janvier 2017 10:31
  • RDC: langage des sourds entre MP et Rassemblement

    RDC: langage des sourds entre MP et Rassemblement

    vendredi 20 janvier 2017 09:25
  • CAN 2017 : la RDC joue sa qualification face à la Côte d’Ivoire

    CAN 2017 : la RDC joue sa qualification face à la Côte d’Ivoire

    vendredi 20 janvier 2017 07:11
Imprimer

Kinshasa court un risque élevé d’une épidémie de fièvre jaune

Écrit par Pitshou Mulumba. Publié dans Provinces

Il y a nécessité de poursuivre la prévention contre la fièvre jaune en apportant des informations sur les méthodes de protection au quotidien. Cette alerte a été donnée par le  Studio des indépendants qui s’emploie activement à la sensibilisation des populations.

Le Studio des indépendants (SDI), en partenariat avec les ministères de la Communication et Médias, de la Santé publique et l’Unicef, s’est engagé dans un plan de communication pour sensibiliser les communautés au danger d’une épidémie de fièvre jaune qui menace la population de la ville de Kinshasa dans son ensemble.

Selon le SDI, le risque d’une épidémie de fièvre jaune est très élevé dans la capitale congolaise. Le vaccin administré lors de la campagne précédente a une durée d’efficacité d’un an. D’où, la nécessité de poursuivre la prévention en apportant des informations sur les méthodes de protection au quotidien.

Pour y arriver, plusieurs activités sont organisées par le SDI. Elles portent essentiellement sur la sensibilisation des membres de la Société civile provenant de différentes associations; des acteurs des médias qui, eux, sont appelés à s’impliquer dans le changement de comportement dans leurs milieux respectifs et dans une communication intense des messages de prévention contre la fièvre jaune.

La campagne a franchi une étape importante par une journée “portes ouvertes” organisée le samedi 10 décembre 2016. Elle a permis d’informer la population dans un cadre convivial où plusieurs thèmes ont été abordés. Il s’agit, notamment, du dépistage au diagnostic, de la prise en charge de la fièvre jaune, du carnet vaccinal, du vaccin, etc.

Pour rappel, plus de sept millions de personnes ont été vaccinées contre la fièvre jaune au cours de la campagne de dix jours organisée à Kinshasa. Le bilan était jugé positif par le directeur national du Programme élargi de vaccination, Dr Guylain Kaya.