A la Une

Lettre d’Etienne Tshisekedi : la Cenco clôt le débat

Lettre d’Etienne Tshisekedi : la Cenco clôt le débat

Existe-il une lettre qu’Etienne Tshisekedi a signée de sa propre main, avant sa mort, désignant...

Bannir la politique du ventre

Bannir la politique du ventre

Le sommeil dans lequel est plongé la RDC semble prendre plus de temps que prévu. L’Accord de la...

Approvisionnement en carburant : la BCC vend 20 millions USD aux pétroliers

Approvisionnement en carburant : la BCC vend 20 millions USD aux pétroliers

Le problème de devises ne se pose pas quant à l’importation des produits pétroliers. La BCC...

Sort de Moïse Katumbi : silence de la Cenco

Sort de Moïse Katumbi : silence de la Cenco

En confiant le sort de Moïse Katumbi à la Cenco, l’Accord politique du 31 décembre 2016 n’a pas...

Lettre de Tshisekedi à la CENCO : Pierre Lumbi éventre le boa

Lettre de Tshisekedi à la CENCO : Pierre Lumbi éventre le boa

Est-ce qu’avant sa mort inopinée, le 1er février 2017 à Bruxelles, Etienne Tshisekedi avait...

  • Lettre d’Etienne Tshisekedi : la Cenco clôt le débat

    Lettre d’Etienne Tshisekedi : la Cenco clôt le débat

    samedi 25 février 2017 13:16
  • Bannir la politique du ventre

    Bannir la politique du ventre

    samedi 25 février 2017 13:00
  • Approvisionnement en carburant : la BCC vend 20 millions USD aux pétroliers

    Approvisionnement en carburant : la BCC vend 20 millions USD aux pétroliers

    samedi 25 février 2017 12:30
  • Sort de Moïse Katumbi : silence de la Cenco

    Sort de Moïse Katumbi : silence de la Cenco

    samedi 25 février 2017 12:00
  • Lettre de Tshisekedi à la CENCO : Pierre Lumbi éventre le boa

    Lettre de Tshisekedi à la CENCO : Pierre Lumbi éventre le boa

    vendredi 24 février 2017 15:50
Imprimer

Un collectif de partis d’opposition salue le dialogue du Centre interdiocésain

Écrit par CK.

Cette frange de l’Opposition, représentée notamment par Emmanuel Ilunga Ngoie, s’est félicitée de la poursuite de la médiation de la Cenco qui a conduit à l’ouverture d’un deuxième round des négociations directes devant débouché sur un large consensus politique en vue d’un atterrissage en douceur. Tout ceci a été dit au cours d’une déclaration faite à la presse, le jeudi 8 décembre dernier, au siège du parti politique Action républicaine pour le progrès (ARP), au quartier Bon marché à Barumbu.

Par ailleurs, cette Opposition signataire de l’Accord du 18 octobre appelle la classe politique et la Société civile à éviter des déclarations d’incitation à la haine et au sens des responsabilités en ces termes : « Nous appelons toute la classe politique et la Société civile à éviter toute déclaration d’appel à la haine ou à la violence pendant la tenue des discussions sous l’égide de la Cenco. Nous les appelons tous au sens des  responsabilités et à privilégier l’intérêt général au dessus de toute autre considération », a indiqué Emmanuel Ilunga. Et d’ajouter : « Nous encourageons cette initiative du chef de l’État, à ne ménager aucun effort dans la recherche du consensus avec tous les acteurs politiques. Nous nous opposons à toute forme de violence, d’où qu’elle provienne ».

En outre, il est à noter que, depuis le vendredi 9 décembre 2016, des négociations directes entre la Majorité au pouvoir et l’aile dure de l’Opposition radicale, sous la médiation de la Cenco, ont débuté au Centre interdiocésain à Kinshasa, avec comme matière à traiter les six points de divergence relevés par les princes de l’Église catholique entre l’Accord politique du 18 octobre 2016 et les résolutions du conclave du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement. Les travaux de négociations amorcés, le vendredi, ont été suspendu. Ils reprendront ce mardi 13 décembre 2016.       

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir