A la Une

Le ton monte

La République démocratique du Congo court à l’implosion si rien n’y est fait pour faire échec à...

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

Tentative de sabotage de la marche du 31 décembre : Infiltration programmée des paroisses catholiques

L’appel lancé par le CLC pour une marche populaire le 31 décembre 2017 a mis les services de...

Parcours biaisé

Parcours biaisé

Le président de la République a promulgué, dimanche 24 décembre, depuis Lubumbashi où il se...

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

Décrispation politique : marge de manœuvre étroite pour Olenghankoy

C’est en mission de décrispation politique que le président du CNSA Joseph Olenghankoy s’est...

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

Message de libération de la CENCO : « Le pays va mal, mettons- nous debout »

A l’instar du Comité laïc de coordination qui a annoncé, pour le 31 décembre 2017, une...

Imprimer

Kinshasa : une ONG s’implique dans la formation de la jeunesse kinoise

Écrit par Hervé Ntumba le . Publié dans Provinces

Dans la perspective du développement de la République démocratique du Congo, l’ONG « Drc Vision » s’engage à former des jeunes.  C’est dans ce cadre qu’elle rend gratuites certaines formations à leur profit.

« DRC Vision » s’engage à contribuer à la gratuité de la formation de la jeunesse de la ville de Kinshasa, a annoncé son coordonnateur, Papy Mavoka. C’était lors d’un entretien avec la presse, le week-end dernier, au siège de cette ONG situé dans la commune de Kisenso, à Kinshasa.

Peinée de voir la délinquance juvénile prendre de l’ampleur sur toute l’étendue du territoire national, l’ONG « DRC Vision » s’est résolue d’accompagner la République démocratique du Congo dans sa démarche pour l’effectivité de la gratuité de l’enseignement, telle que prévue dans la Constitution du pays. Pour cela, son coordonnateur s’est engagé à apporter sa pierre dans la formation de la jeunesse congolaise. Aussi appelle-t-il le gouvernement à s’y impliquer, en vue de répondre aux Objectifs de développement durable (ODD).

« Il importe d’indiquer que le développement d’un pays passe par la formation de sa jeunesse car celle-ci joue un rôle majeur pour la construction d’une Nation efficace et responsable », a-t-il fait valoir. Dans cet ordre d’idées, il a invité tous les jeunes de la commune de Kinseso à suivre gratuitement les sessions de formation dans les secteurs ci-après : l’alphabétisation, l’informatique, la peinture,  l’anglais et l’esthétique. Ces séances de formation sont organisées au siège de l’ONG situé sur l’avenue Madimba, quartier Mission, à Kisenso.

Il a saisi cette opportunité pour annoncer l’organisation d’autres sessions de formation à l’attention des jeunes dans d’autres communes de Kinshasa. Cela en vue d’augmenter le taux des lettrés en République démocratique du Congo.

Enfin, le coordonnateur de l’ONG « DRC Vision » a invité la communauté internationale à continuer d’aider la RDC pour qu’elle gère sa jeune démocratie.

Aux députés nationaux, il a lancé un cri d’alarme afin qu’ils plaident en faveur de leurs circonscriptions, en vue de bien sauvegarder leur image politique.

Face à la recrudescence de phénomène « kuluna » (banditisme urbain) qui a gagné du terrain dans la ville de Kinshasa, il invite, non seulement la jeunesse à faire fi de ce fléau, mais saussi la Police nationale congolaise (PNC) à y renforcer la sécurité afin de traquer ces inciviques.

Créée en 2008 à l’initiative de Papy Mavoka, cette structure de la diaspora congolaise vivant en Grande-Bretagne a pour but d’aider, non seulement les populations les plus démunies, mais également à bannir certains fléaux empêchant le développement d’une société, notamment la délinquance.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

L’atelier national, qui est entré dans sa 2ème phase, vise à proposer aux enseignants les modules d’enseignement simultané du français et d’une des langues nationales, selon les zones linguistiques.