A la Une

Des experts chinois et congolais évaluent les projets financés par Exim Bank

Des experts chinois et congolais évaluent les projets financés par Exim Bank

Des relations économiques entre la RDC et la Chine sont au beau fixe. Les deux parties...

La maffia s’installe à la CENI

La maffia s’installe à la CENI

La Rédaction du journal Le Potentiel a mené des investigations sur la gestion à la...

Répartition des postes ministériels : chaudes empoignades entre MP et Rassemblement

Répartition des postes ministériels : chaudes empoignades entre MP et Rassemblement

Mardi, c’était la trêve au Centre interdiocésain où se tiennent les travaux sur l’arrangement...

Matungulu et Kiakwama chez Félix Tshisekedi

Matungulu et Kiakwama chez Félix Tshisekedi

Au Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, l’heure est au...

Massacres et fosses communes de Tshimbulu : Kinshasa dans le collimateur de la justice internationale

Massacres et fosses communes de Tshimbulu : Kinshasa dans le collimateur de la justice internationale

On a connu le drame du Kasaï à travers la vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux. Et...

Imprimer

Idées à revendre (2)

Écrit par Ben-Clet . Publié dans Apostrophe

Chose promise, chose due. Voici les six dernières idées machiavéliques d’un labo dédié à la manipulation des masses. Attention ! La proximité avec des faits et des acteurs en RDC est fortuite.

5. Stratégie de l’infantilisation du public : le Système utilise la communication pour s’adresser au public comme à des enfants en bas âge. Plus il cherchera à tromper, plus il adoptera un ton infantilisant.

6. L’émotionnel plutôt que la réflexion : faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. Cela permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées et des désirs, inoculer des peurs, des pulsions ou des comportements «recherchés» par le Système.

7. Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise : le Système fait en sorte que le public soit incapable de comprendre les méthodes utilisées pour le contrôler et le maintenir en esclavage. Vraiment !

8. Encourager la médiocrité : il s’agit de stimuler le public à trouver cool d’être bête, vulgaire, inculte, crédule, naïf.

9. Remplacer la révolte par la culpabilité : le Système fait croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités. Ainsi, au lieu de se révolter contre le Système, l’individu s’auto-évalue et se culpabilise. Ceci engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Or, sans action, pas de révolution !

10. Connaître les individus mieux qu’eux-mêmes : le Système cherche à détenir un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes. Clin d’œil à la Gestapo ?

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles récents

Deux véhicules transportant des sacs de maïs en provenance de kasumbalesa ont été incendiés mardi 21 mars par des jeunes en colère au quartier Matshipisha dans la commune Katuba  (Lubumbashi)....